Long Woman Legs isolated on white. Depilation

Epilation définitive laser

L’énergie lumineuse, monochromatique des lasers ou polychromatique des lampes pulsées, va être absorbée par la mélanine, transformée en chaleur au niveau de cette cible et transmise le long de la tige pilaire jusqu’au fond du follicule pileux.

Le but est en effet de détruire par la chaleur les structures germinatives profondes (bulbe et bulge) du poil de façon à ce qu’il ne puisse plus repousser et cela sélectivement sans endommager les autres structures de la peau.

Conséquences pratiques

Les poils blancs ne peuvent pas être traités (pas de cible mélanique), les poils blonds ou roux sont plus difficilement traitables car il y a moins de « cible » pour le rayon lumineux.

A l’opposé, les patients bronzés ou métissés ou noirs sont plus difficiles à traiter. Dans ce cas, le rayon laser rencontre en premier la mélanine de la surface de leur peau avec un risque de croûtes et de modification de la couleur de la peau gênante mais transitoire. Les meilleurs candidats à l’épilation laser pour la majorité des lasers et lampes sont donc les patients à peau claire et poils foncés.

Toutefois, avec les lasers Nd-YAG ou diodes ou avec des têtes de traitement spécifiques de lampes pulsées, on arrive, si le poil est assez foncé, à donner de bons résultats et sans risque aux patients à peaux mates, noires ou bronzées.

Durant le traitement, la tige du poil agit comme une fibre optique et il ne faut plus faire, entre les séances laser, d’épilation à la cire ou à la pince qui enlèvent cette tige. On peut par contre utiliser sans problème des crèmes dépilatoires ou les ciseaux ou le rasage qui laissent la tige pilaire dans le follicule. Les poils en phase anagène (de croissance), sont les plus sensibles à l’effet du traitement laser car ils sont à cette phase plus riche en mélanine et plus haut situés dans la peau. Ils ne représentent malheureusement que 20 à 70 % des poils dans une zone donnée à un temps donné. Pour obtenir de bons résultats, il faut donc répéter les séances en les espaçant pour couvrir tous les poils sur un cycle pilaire entier.

En général on traite les patients toutes les 4 à 10 semaines en fonction des zones. Le nombre total de séances dépend de la couleur de la peau, de la zone traitée et du type de machine utilisée.

En moyenne le traitement d’attaque nécessite entre 4 et 10 séances. Il nécessitera ensuite un entretien plus espacé de 10 à 12 mois, voire plus.

Enfin les résultats sont plus longs à obtenir et moins parfaits si les femmes présentent un excès d’hormones masculines (hyperandrogénie) et si celui-ci n’a pas été dépisté et a fortioti traité.

La consultation d’information

La consultation donne des explications claires sur les résultats escomptés, les effets secondaires et les complications possibles. Elle est indispensable car permettant d’apporter des précisions sur le traitement au cas par cas. Elle constitue en soi un acte médical.

Les prix sont essentiellement fonction de la surface à traiter ; ils feront l’objet d’un devis établi par le médecin.


Pour toutes autre question sur les effets secondaires, les contre-indications, les recommandations et les précautions d’emploi, veuillez consulter votre médecin via l’onglet contact

ou bien par téléphone au 04 94 74 33 93.